Je suis assez fier de ce couteau, surtout du manche.

Je suis parti d’une lame « abandonnée » dans l’atelier de Daniel.



Pour faire le manche Daniel m’a passé un morceau de cocobolo, un morceau de bronze et de la corne de caribou.

J’ai commencé par un schéma avec inkscape.



Et je suis passé à la réalisation: polissage de la lame avec révélation au perchlorure puis collage des différentes parties du manche avec façonnage à la lime et toile émeri.