J’ai voulu essayé de faire une dague, mais je n’avais pas pris en compte que ce n’est pas une émouture mais deux qui sont nécessaires, donc deux fois plus de boulot.

L’émouture a débuté au backstand puis fini à la lime.

Pour le manche j’ai utilisé des rondelles de cuir offertes par Breoghan et soudé une tige filetée pour visser le talon.